Arrow Cruise Travel logo alleen .png
Blog

Notre croisière 2.0 avec Silversea...

Jour 9 : Crète

Journal d'Odette et Danny

 

Il est 7 heures du matin... Je suis assis dehors sur la terrasse en train de travailler et nous entrons dans le port d'Héraklion. Aujourd'hui, nous sommes en Crète, la plus grande des îles grecques, l'île du dieu suprême Zeus, le berceau de la mythologie grecque.

 

Nous avons réservé une excursion Silversea qui commence à 8h45. Donc ce matin, pas de baignade ni de tremplin, ce sera pour plus tard. Les excursions se font vraiment en très petits groupes. De 8 à 10 personnes maximum dans un grand bus, donc beaucoup de place. Nous avons également appris que tous les chauffeurs de bus et les guides doivent subir un test rapide effectué par l'équipe sanitaire spéciale de l'US Covid à bord, engagée par Silversea, avant d'entrer en contact avec les invités. L'équipage est également testé tous les jours. Cette équipe de santé a donc effectué un test rapide sur plus de 400 personnes chaque jour. 

 

Mais pour en venir au fait, nous sommes à Heraklion, nous devons suivre la leçon. Car aujourd'hui, nous recevons les leçons d'un guide néerlandais de Maaseik qui vit en Grèce depuis 30 ans. Elle est docteur en archéologie, mais en fait elle ferait mieux de devenir actrice parce qu'elle raconte tout exactement comme si elle était sur scène. Mais il faut être juste, elle en sait beaucoup sur le sujet et l'apporte avec passion.

 

Aujourd'hui, nous visitons le palais de Knossos et le musée archéologique. Il n'est que 9 heures du matin mais il fait déjà très chaud. Ce palais est très grand et a été découvert par hasard. Elle se composait de plusieurs ailes et était en fait une ville en soi. 

 

Il y avait des ailes pour le roi et sa suite. Le trône authentique est même encore exposé. Des ailes pour les travailleurs et des ailes pour la logistique où toutes les marchandises apportées étaient stockées. Mais il y avait aussi une sorte d'arène pour le divertissement et, bien sûr, les sacrifices nécessaires pour les dieux.

 

En bref, une ville entière. À l'entrée du port, il y avait même un "bureau de comptabilité" où la quantité de marchandises était notée sur une tablette d'argile. Ils faisaient surtout du commerce, mais ils avaient aussi leur première monnaie : ils avaient des assiettes d'exactement 26,3 kg qui représentaient une certaine valeur. En outre, chaque personne avait sa propre carte d'identité sous la forme d'un sceau. 

L'ensemble du palais est entouré d'une nature magnifique avec de beaux vignobles.

 

Sur ce site archéologique, seules des répliques sont conservées, à l'exception du trône authentique. Tout ce qui a été trouvé est conservé dans le musée. C'est notre prochain arrêt et là, on se laisse surprendre par l'ampleur des objets trouvés : fresques, meubles,... Oui, même des tasses très raffinées recouvertes de feuilles d'or, avec une oreille pour boire. Il est inimaginable qu'en 1400 avant J.-C., il existait déjà une telle civilisation.

 

Ce fut une matinée très instructive mais aussi fatigante et nous sommes heureux d'être de retour à bord à 13 heures pour désaltérer les assoiffés et nourrir les affamés !

 

Pour cet après-midi, nous avions prévu la visite d'un domaine viticole. La Crète n'est pas seulement connue pour ses découvertes archéologiques, mais aussi pour ses vins. Cette excursion part à 14 heures, alors nous l'avons laissée passer. Nous dégusterons quelques vins à bord.

 

À 17 heures, nous nous rendons dans notre suite pour notre "quatre heures". Nous appelons notre majordome et il dresse notre table sur la terrasse avec une nappe blanche pour notre coupe de champagne accompagnée des "petites boules noires" qui sont d'excellente qualité.  Le caviar provient d'une ferme italienne et est très savoureux, il fond sur la langue.

 

Ce soir, nous avons décidé de profiter d'un dîner décontracté au Grill, sur le pont 10. Il y a des tables autour de la piscine, ce qui donne un cadre très romantique. Nous dégustons un assortiment de viande et/ou de poisson sur un gril en pierre, tous aussi délicieux les uns que les autres.

Le Maître D ici est un Français, nommé Benoit. Donc, encore une fois, il est agréable de parler un peu français. 

 

Piscine éclairée, clair de lune, musique agréable et bonne nourriture. Que vous faut-il de plus pour terminer une autre belle journée ?

 

A demain à Mykonos !