Blog
Arrow Cruise Travel logo alleen .png

Notre croisière 2.0 avec Seabourn...

Jour 5 : Rhodes

Journal d'Odette et Danny

 

La route est longue de Limasol (Chypre) à Rhodes, nous prenons donc notre petit-déjeuner en naviguant, mais la journée s'annonce magnifique.

 

À 10 heures, nous arrivons dans la belle ville de Rhodes. Quel endroit magnifique, comme un château fort.   

Rhodes a longtemps été considérée comme le pont entre l'Europe et l'Orient en raison de sa proximité avec la Turquie.

Cette île respire l'histoire. Rhodes est également appelée 'île des chevaliers', en raison de l'ordre chrétien des chevaliers qui y a été établi pendant de nombreuses années à partir de 1309.

 

Selon la mythologie grecque, Zeus, le dieu suprême, a partagé le monde entre les dieux mais a oublié Hélios. Rhodes a surgi de la mer et a été donnée à Hélios.

 

Nous avons récemment fait une très belle excursion ici à Rhodes, alors aujourd'hui nous allons simplement nous promener, d'abord à l'intérieur du centre ville fortifié, puis nous quitterons les remparts et flânerons dans les rues commerçantes de la partie "moderne" de la ville pour finir à la marina pour admirer les Yachts.

 

Tout le monde est attendu à bord à 17 heures, car une fabuleuse 'Caviar Sail Away Party' nous attend avec un spectacle des Seabourn Singers: magnifique, très magnifique. Et tout cela avec beaucoup de caviar servi par l'équipe 'Food & Beverage'. Un autre moment inoubliable lorsque "Conte Partiro" résonne dans les haut-parleurs.

 

Aujourd'hui, nous dînons à la piscine, car il fait très beau. Ainsi, le soir, le Patio devient le restaurant "Earth & Ocean" où un menu différent est servi chaque jour. Informel, juste confortable.

 

Nous avons beaucoup de chance avec le temps. Tous les jours plein soleil, température agréable, mer calme et petite brise. 

Bref, un temps de croisière exceptionnel!

 

A demain à Mykonos!

Palais des Grands Maîtres

Rhodes est considérée comme la plus ancienne ville du Moyen Âge et est également classée au patrimoine de l'UNESCO. A travers les murs de la ville, l'ancienne Rhodes a l'apparence d'un château fort. Une passerelle donne accès à la partie nord de la vieille ville. Le long de la rue des Chevaliers, avec ses nombreuses boutiques et ses agréables cafés et restaurants, nous atteignons la place d'Hippocrate avec sa belle fontaine et le musée archéologique, pour finir au Palais des Grands Maîtres. Comme nous l'avons déjà mentionné, nous l'avons visité la dernière fois, mais pour tous ceux qui visitent Rhodes pour la première fois, c'est vraiment un must de visiter ce palais. Si vous voulez en savoir plus, vous pouvez le lire à la fin de ce blog.

 

Le palais que nous visitons aujourd'hui a été entièrement reconstruit par les Italiens et a été la résidence d'été de Victor Emmanuel III, puis de Benito Mussolini. Les principales attractions sont les douzaines de mosaïques géantes et colorées qui décorent le sol et qui proviennent de l'île de Kos. Le palais original des grands maîtres remonte au 14e siècle, lorsque l'ordre des chevaliers s'est installé sur l'île. Il a été en grande partie détruit en 1856 par l'explosion d'un dépôt de munitions provoqué par la foudre.

 

Certains historiens affirment que sur le site du palais actuel se trouvait le colosse de Rhodes, l'une des sept merveilles du monde. Le Palais des Grands Maîtres a été construit sur le site de l'ancien temple d'Hélios.

D'autres prétendent que cette énorme statue en bronze du dieu grec du soleil, Hélios, aux jambes écartées, indiquait l'entrée du port.

Cependant, l'entrée du vieux port fait près de 30 m de large et, compte tenu des techniques de fonte du bronze utilisées au IIIe siècle avant J.-C. lorsque la statue a été coulée, un Kolos en position chevauchée est difficilement plausible selon les ingénieurs contemporains. La statue ayant été détruite par un tremblement de terre, des parties de celle-ci auraient dû se retrouver dans la mer, mais aucune preuve n'a jamais été trouvée.

Selon la tradition des chroniques de Théophane le Confesseur, cependant, il est dit que la statue tombée est restée sur le site du temple d'Hélios pendant neuf siècles et que les fragments ont finalement été vendus par les Arabes à un commerçant juif.

Quoi qu'il en soit, ce que nous avons admiré, c'est qu'aujourd'hui l'entrée du port de Mandraki est indiquée par un cerf mâle d'un côté et un cerf femelle de l'autre. Outre le phare, on trouve derrière lui trois vieux moulins à vent qui servaient à moudre le grain apporté par bateau.

Nous devons également mentionner qu'après notre visite du Palais, nous avons visité le musée archéologique de la place Hippokrates avec notre guide local. Ce musée servait à l'origine d'hôpital et a été construit grâce aux dons des chevaliers, qui étaient donc également appelés les chevaliers de l'hôpital. Il convient de mentionner que l'hôpital était ouvert à tous les citoyens de Rhodes et de ses environs. Outre les salles d'hôpital, le musée abrite des centaines de statues qui ont été trouvées et collectées sur l'île au fil des ans, ainsi que des objets de la région.